Première sortie de l’été dans la Drôme pour participer à l’International de VALENCE, le 23 juin.

Deux équipes sont en lice.

Avec Serge OLIVA, les minimes Malory GUILLAUMONT, et Jean-Max MAZAURIN, associés en dernière minute à Anthony DEFFEMAIN (forfait de Laurent SCHATZ) s’inclinent en 1/8ème de finale.

En cadets avec Roland GARDES, c’est Tom VOINDROT, Marco MARTIN et Lucas KIM qui ne passent pas les 1/4 de finale.

Belle participation et forte opposition dans ce concours.

Pour le 14 juillet et la fête nationale, déplacement à ROMANS SUR ISERE.

Trois équipes sont sur le pont avec Serge, Patrice et Bernard.

En minimes, Laurent, toujours forfait est remplacé par Steven VANHOUTTE. Avec Malory et Jean-Max cette équipe s’incline au cadrage.

Après être sortis de leur poule, les cadets de Mathias MAGNET, Marco MARTIN et Hugo GARCIA ne vont pas passer les cadrages du concours A.

Théo GARCIA , Carla et Mattéo REYNAUD suivent le même chemin au concours B.

On avait les qualités techniques pour gagner ces parties. Il a manqué du volume de jeu, mais c’est surtout l’envie de vaincre qui a fait défaut (une certaine forme de suffisance qu’il va falloir surmonter au plus vite).

Une semaine plus tard, le 21 juillet, cap sur NICE et l’Europétanque avec Bernard et Patrice.

Le plateau est de qualité.

Eliminée des poules, l’équipe de Marco MARTIN, Mathias MAGNET et Carla REYNAUD se hisse en finale du concours B.

Hugo et Théo GARCIA avec Mattéo REYNAUD ne peuvent pas accéder à la 1/2 finale du concours principal.

Le weekend suivant, 27 juillet, direction CLERMONT FERRAND.

L’encadrement est assuré par Bernard et Patrice (qui remplace Alain).

Au concours principal, Hugo et Théo GARCIA avec Mattéo REYNAUD arrivent jusqu’en 1/2 finale, mais ce jour-là, la marche est trop haute.

Quant à Marco MARTIN, Mano JEAN BOUTIN et Lucas KIM, ils s’imposent dans le concours B après une partie de niveau technique moyen mais de grande souffrance mentale…

Le 14 août, déplacement dans l’Aveyron, à MILLAU.

Cette sortie n’étant pas officiellement inscrite au planning, plusieurs joueurs sont déjà équipés de longue date, et c’est une équipe inédite qui va jouer sous le viaduc …

Après un très beau retournement de situation dans leur poule, Théo GARCIA, Mattéo REYNAUD et Mano JEAN BOUTIN ne passent pas le cadrage après plusieurs possibilités de « gagne » malheureusement gâchées.

Malgré des résultats irréguliers, le bilan est globalement positif pour l’instant.

Sur le plan du comportement sur et en dehors des jeux, nous n’avons fait face à aucune remarque désobligeante et la plupart des organisateurs ont même félicités nos jeunes pour leur tenue.

Sur le plan technique, on a surtout noté une belle progression dans le volume de jeu produit sur des situations parfois compliquées.

Les joueurs ont pris conscience de leurs possibilités.

Mais ils ont aussi des limites qui sont parfois oubliées. Gardons les pieds sur terre, sinon on va au devant de cruelles désillusions…

A suivre...